FlashForge 1169 Finder 3D Avis et Test : Meilleure imprimante 3D pour débutant ?

Si vous cherchez l’imprimante 3D pour débutant par excellence, alors vous êtes sans aucun doute au bon endroit. La FlashForge 1169 Finder 3D est sur le marché depuis quelques années déjà et elle rencontre un gros succès pour plusieurs raisons : Elle arrive déjà montée, elle ne requiert aucune expérience, elle est vendue à un prix raisonnable et elle reçoit de nombreux avis positifs de la part des utilisateurs (à lire ici).

Dans ce test, je vous dis tout ce qu’il faut savoir sur cette imprimante 3D destinée à une utilisation domestique. Caractéristiques, installation, utilisation, logiciel, est-ce vraiment un outil performant et simple à utiliser ? La réponse est oui !

9.5 Score total
FlashForge 1169 Finder 3D Avis et Note

On déballe l'imprimante, on fait deux ou trois réglages, et on commence à imprimer. C'est aussi simple que ça ! C'est une très bonne imprimante 3D, pas chère, ludique et ergonomique, qui offre une très bonne qualité d'impression. On ne demande rien de plus !

Qualité de fabrication
8.5
Installation
10
Utilisation
9.5
Qualité d'impression
9.5
Rapport qualité/prix
10
Note utilisateur: Soyez le premier!
FlashForge Finder 3D

La meilleure imprimante 3D pour débuter !

Caractéristiques techniques

  • Dimensions : 42 x 42 x 42 cm
  • Poids 12,2 kg
  • Résolution : 0,1 mm ~ 0,2 mm
  • Type de filament : PLA 1,75 mm
  • Volume de construction max : 14 x 14 x 14 cm
  • Précision d’impression : 0,1 mm
  • Épaisseur de couche : de 0,1 mm à 0,5 mm
  • Logiciel : Flashprint et Simplify3D
  • Compatible : Windows (XP, Vista, 7, 8, 10), Mac OX

Packaging et qualité de fabrication

Flashforge finder 3d test

Notre imprimante 3D FlashForge 1169 Finder 3D arrive dans une jolie boite, qu’on va s’empresser d’ouvrir. On découvre alors un outil en plastique rouge et noir, au design plutôt enfantin, qui jouit d’une excellente qualité de fabrication. On sent immédiatement que le matériel est solide, et on apprécie le fait qu’il n’y ait pas de montage, comme sur une Comgrow Creality 3D.

On fait le tour de l’imprimante, on découvre un écran LCD à l’avant, et un port USB sur le côté. C’est d’une simplicité extrême et c’est pour ça qu’on apprécie cette FlashForge. Elle va pouvoir se connecter en USB ou bien en Wi-Fi, mais aussi recevoir directement une clé USB contenant des modèles, qu’on imprimera directement depuis le petit écran.

Dans la boite, quelques outils sont présents, ils serviront à l’entretien et au remplacement de certaines pièces. Une bobine de 250 grammes de filament est fournie pour nos premières impressions. Cette imprimante 3D utilise des filaments PLA standards, de toutes marques. On va donc pouvoir se faire plaisir et tester différentes couleurs ou textures.

Globalement, la première impression est excellente, c’est du matériel de qualité, qu’on devrait pouvoir conserver pendant de nombreuses années. Cette FlashForge 1169 Finder 3D est sur le marché depuis plusieurs années maintenant, et on sait qu’elle est particulièrement résistante !

Une installation plutôt simple

En théorie, on la branche, on la connecte à un ordinateur et on commence nos impressions. En pratique, c’est tout de même un peu plus compliqué. La mise en place du filament se fait facilement dans la chambre amovible au dos de l’appareil, des informations apparaissent au fur et à mesure sur le petit écran LCD, il suffit de les suivre.

Il y a quelques manipulations à faire pour que le filament soit correctement placé dans l’extrudeuse, puis il faut s’assurer que la surface d’impression est parfaitement plane. Pour cela, on se laisse une nouvelle fois guider par l’écran, qui nous donne toutes les indications nécessaires pour un bon calibrage.

Personnellement, il ne m’a fallu qu’une vingtaine de minutes pour que tout soit en place et que l’imprimante soit prête à fonctionner. On est bien loin des heures de montages et de calibrage d’une Geeetech A10 Pro.

Lancer une impression

Flashforge finder 3d test

Une fois notre imprimante FlashForge 1169 Finder 3D correctement en place, il faut télécharger le logiciel Flashprint sur notre ordinateur. C’est depuis ce logiciel qu’on va pouvoir charger des modèles à imprimer. On peut paramétrer la taille, voir l’objet sous tous les angles et lancer l’impression. Lorsqu’on appuie sur « Imprimer », une boite de dialogue s’affiche pour nous demander la résolution d’impression souhaitée.

Dès que tous les paramètres sont réglés correctement, on lance l’impression. Le logiciel est en français, pas toujours très bien traduit, mais on comprend assez facilement toutes les possibilités. On peut également retrouver tous les paramètres directement sur l’écran de l’imprimante, pour imprimer un modèle depuis une clé USB. Là encore, tout est correctement expliqué, c’est simple et ludique.

FlashForge Finder 3D

La meilleure imprimante 3D pour débuter !

Le logiciel

Le logiciel Flashprint est assez basique, mais finalement très pratique à utiliser. Au départ, on est directement sur une vue en 3D de la zone d’impression vide. On va ajouter un modèle depuis un fichier stl ou obj.

Le modèle apparaît alors au centre de la zone d’impression. Une barre latérale, avec plusieurs options, nous donne la possibilité d’orienter l’objet, de le déplacer ou encore de le mettre à l’échelle. Une des fonctionnalités nous permet de séparer notre notre objet en deux parties ou bien d’ajouter des supports.

C’est un très bon logiciel pour débuter. Il est relativement intuitif et suffisamment complet pour une utilisation domestique. Le bouton « Imprimer » nous envoie vers le choix de la résolution. De base, le réglage est à 200 microns, mais on peut le régler entre 300 microns (pour une résolution basse) et 80 microns (pour une définition supérieure).

Les options avancées sont relativement nombreuses. Vous allez notamment pouvoir choisir le motif de remplissage, selon le modèle, pour apporter une meilleure résistance. Enfin, on apprécie que l’imprimante ait une mémoire tampon, nous permettant de sauvegarder directement les modèles, pour une réimpression ultérieure.

Quelle qualité d’impression ?

Pour une imprimante 3D à moins de 300 €, le résultat est réellement excellent. À ce prix-là, c’est sans aucun doute la plus performante que j’ai eu l’occasion d’utiliser. À 80 microns, c’est très propre. Les pièces simples sont lisses, avec très peu de rugosité, on les retire facilement de la surface d’impression et les supports se détachent proprement.

Bien sûr, ce n’est pas au niveau d’une imprimante professionnelle, mais le résultat est vraiment très satisfaisant. Pour des pièces plus complexes, on croise quelques défauts, mais c’est toujours très correct. La vitesse d’impression est dans la moyenne pour ce type de matériel, entre 30 et 150 mm/s selon la couche d’impression.

J’ai lu quelques commentaires qui expliquaient que le filament fourni était de très mauvaise qualité. Pour ma part, je ne l’ai pas utilisé, je me suis servi de la marque Eryone que j’utilise habituellement. Avec mon filament, je n’ai pas rencontré le moindre problème et les pièces imprimées sont solides.

Finalement, le seul défaut de cette imprimante, c’est probablement sa taille. Elle ne permet pas d’imprimer des objets de plus de 14 cm, en hauteur, en largeur ou en longueur. Ceux qui font des impressions grand-format se sentiront rapidement limités.

flashforge finder 3d avis

Points forts et points faibles de l’imprimante 3D FlashForge Finder 3D

Avantages :
  • Déjà montée
  • Très simple à utiliser
  • Conception robuste
  • Logiciel simple mais ludique
  • Très bonne qualité d’impression

Inconvénients :
  • Un entretien un peu plus complexe qu’une imprimante à monter
  • Un filament fourni de mauvaise qualité
  • Une impression inférieure ou égale à 14 x 14 x 14 cm

FlashForge 1169 Finder 3D Avis : Le verdict !

On peut évidemment regretter le volume de construction maximum, assez réduit, qui permet d’imprimer uniquement des petits modèles. Cela dit, on le sait avant de passer commande… Pour le reste, c’est quasiment un sans-faute !

Cette imprimante 3D FlashForge 1169 Finder 3D est un excellent outil. Elle est parfaite pour les débutants, puisqu’il n’y a rien à monter, si ce n’est la bobine de filament qu’il faut mettre en place et le calibrage qui se fait facilement. Le logiciel Flashprint est basique, mais agréable à utiliser. Il a de nombreuses options pour paramétrer parfaitement l’impression.

La qualité d’impression est superbe, on s’approche sans problème de la résolution d’une machine professionnelle. Bref, c’est une imprimante 3D fiable, pratique, ludique, solide et pas chère ! Que voulez-vous de plus ? Dans cette gamme de prix (vérifier le prix ici), c’est clairement ce qui se fait de mieux.

FlashForge Finder 3D

La meilleure imprimante 3D pour débuter !